ENERGIE ENVIRONNEMENT





ENERGIE ENVIRONNEMENT

L’utilisation intensive des énergies fossiles durant le vingtième siècle a entraîné une augmentation sensible des émissions de gaz à effet de serre. De plus, au rythme actuel, les réserves d’énergie connues et supposées devraient être épuisées en 2100.

D’un point de vue environnemental, depuis la fin du XIXème siècle :
- La Terre s’est réchauffée de 0,6 °C,
- Le niveau des océans a augmenté de 10 à 20 cm,
- La couverture neigeuse a diminué de 10 % et les glaciers ont reculé,
- Les pluies ont augmenté de 5 à 10 % dans l’hémisphère Nord.
A ce rythme, le dernier rapport du GIEC confirme une hausse de la température moyenne de l’atmosphère terrestre, d’ici la fin du siècle, comprise entre 1,5 et 6 °C, selon l’intensité et la date d’application des politiques publiques mises en œuvre par les pays les plus consommateurs d’énergies.

Ces changements rapides bouleversent les équilibres : la biodiversité se raréfie, la pauvreté se creuse (les exodes climatiques poussent des populations à quitter leurs terres, devenues inhabitables) et l’accès à l’eau, à l’alimentation et à l’énergie entraine déjà de nombreux conflits internationaux.

Il est alors urgent d’agir et de modifier ses comportements dans son logement, au bureau et dans les transports. Dans le domaine de la construction neuve de bâtiments, la nouvelle réglementation thermique 2012 impose un standard basse consommation. L’apparition d’une réglementation thermique pour les bâtiments existants globalise l’action sur le secteur du bâtiment, responsable en France de 43 % de la consommation totale d’énergie finale et de 25 % des émissions de CO2.

Le Service Energie-Environnement œuvre principalement en phase avant-projet, participant à la conception bioclimatique, au choix des matériels et équipements les plus adaptés dans une démarche en coût global. Il accompagne architectes et maîtres d’ouvrage, dans une démarche de haute qualité environnementale, au sujet des principaux choix, présentant les calculs et éléments permettant une prise de décision argumentée.

 

Le Service Energie-Environnement constitue également le référent technique des installations recourant aux énergies renouvelables (bois énergie, solaire thermique ou photovoltaïque, géothermie, cogénération, rafraîchissement passif). Le cas échéant, des demandes de Titre V (dérogation à la réglementation thermique) sont formulées pour proposer des solutions énergétiques nouvelles.

Enfin, le Service Energie-Environnement œuvre pour la rénovation thermique des logements (copropriétés et bailleurs sociaux) : des audits sont réalisés et permettent d’élaborer des programmes cohérents de travaux en fonction des exigences formulées. Il fournit l’intégralité de l’accompagnement technique et financier, jusqu’à achèvement des travaux.

- Assistance de l’architecte et de la Maîtrise d’Ouvrage sur le choix des grandes options,
- Conception et réhabilitation de bâtiments à basse consommation d’énergie,
- Audit et diagnostic énergétique de bâtiments existants,
- Etude des conforts thermiques et visuels,
- Etude de faisabilité technico-économique énergies renouvelables, comparatifs énergétiques,
- Montage de dossiers de subventions énergétiques et environnementaux
(QEB logement neuf ou rénovation, Prébat et Effibat, etc.),
- Liaison avec les services classiques de l’ingénierie pour traduire les objectifs
de qualité environnementale dans les différentes pièces écrites,
- Participation aux concours d’architecture.

La qualité environnementale des bâtiments implique des réflexions transversales aux soins de tous les services coordonnés et orchestrée par le service Energie environnement.